Le Pérou précolombien en 10 dates clés

De l'héritage des civilisations pré-Incas à la puissance de l'Empire Inca

Vers 1200 av. J.-C

Développement de la première civilisation pré-inca, appelée Chavin, dans les montagnes de la Sierra du nord de l’actuel Pérou. Apparition de grands centres cérémoniels, de l’orfèvrerie, des premières observations astronomiques et des rituels de culte. Son rayonnement s’est étendu à d’autres régions du Pérou.

200 av. J.-C. à 600 apr. J.-C

Cette période est marquée par un important processus de différenciation culturelle et de développement technique dans la région andine. Développement des cultures Paracas puis Nasca sur la côte pacifique sud, et de la culture Recuay dans l’Altiplano. Sur la côte nord du Pérou, les mochicas instaurent un puissant État. Construction de grands ouvrages hydrauliques pour l’agriculture, de centres cérémoniels monumentaux et d’un artisanat spécialisé : textiles, orfèvrerie, céramiques, etc.

800 à 1000 apr. J.-C

Émergence de deux vastes États dans la Sierra centrale et du sud : Huari et Tiahuanaco. Ces deux États sont centralisés, militarisés et clairement expansionnistes. Durant cette période s’observe un processus d’urbanisation poussé dans les Andes et la construction d’un réseau de routes empierrées mais aussi de centres administratifs provinciaux. Ces deux empires s’effondrent progressivement entre 800 et 1000 apr. J.-C.

1000 à 1470 apr. J.-C.

Apparition dans le nord du Pérou de sociétés locales plus autonomes. Dans la vallée de Lambayeque se développe le royaume Lambayeque, aussi appelé Sican, qui se distingue dans la production d’outils en bronze arsenical. Dans la vallée de Moche, plus au sud, le royaume des chimus, héritiers directs des mochicas, fait bâtir une immense citadelle en terre crue (adobe) de 20km2, Chan Chan. Agrandissement des canaux d’irrigation et des terres agricoles. Nouvelles ressources de minerais, intensification des échanges et augmentation d’une production artisanale raffinée : céramiques, textiles, spondyle, objets de culte et d’apparat en or et en argent. Expansion du royaume chimu jusqu’en Équateur jusqu’à l’arrivée des incas.

Sur la côte centrale prospéra la culture Chancay ; tandis que dans les vallées de Lima et Lurin s’élevaient les seigneurs de la culture Ychma qui contrôlaient l’oracle de Pachacamac. Parallèlement, les cultures de Cajamarca et de Chachapoyas dominaient les vastes territoires de la sierra et de la selva du nord oriental.

 

1200 à 1300 apr. J.-C.

Époque pré impériale. Manco Capac, premier souverain Inca, né – d’après la légende – sur les rives du lac Titicaca, fonde Cuscoet crée la capitale de son territoire.

1300 à 1400 apr. J.-C.

L’influence inca renforce sa position dans toute la vallée de Cusco avec quatre souverains « légendaires » : Mayta Capac, Capac Yupanqui, Inca Roca et Yahuar Huacac.

 

1400-1438

Règne de Viracocha Inca. Depuis la vallée de Cusco, il entame une période d’expansion dans la cordillère des Andes. Il entre en guerre avec les chancas qui débouchera sur une alliance. Ensemble, ils se lanceront dans de nouvelles conquêtes. Les incas intègreront les différents peuples conquis et leurs réussites de façon pragmatique à leur empire.

1438-1471

Époque Impériale. Avec Pachacutec, le premier à se faire appeler « Fils du Soleil », les incas sont à la tête d’un vaste territoire. Ils érigent un empire nommé Tahuantinsuyo. Pachacutec réorganise l’administration des villes conquises. Son règne voit la construction de temples et palais à Cusco, ainsi que la citadelle de Machu Picchu.

1471-1493

Tupac Yupanqui, fils de Pachacutec, étend l’empire jusqu’à l’actuel Equateur et pénètre jusqu’au rio Maure, au Chili. Il fait construire l’imposante forteresse de Sacsayhuaman pour protéger Cusco d’éventuelles invasions. C’est à Pachacutec et Tupac Yupanqui qu’est due la conquête de la plus grande partie de ce qui sera l’empire Inca au moment de l’arrivée des Espagnols.

1493-1526

Sous le règne de Huayna Capac, l’empire est à l’apogée de son expansion territoriale : 900 000 km2 qui s’étendent très largement sur l’Équateur, la Colombie, la Bolivie et le Chili d’aujourd’hui. Il aura fallu moins d’un siècle pour que l’empire Inca devienne le plus grand empire de l’Amérique précolombienne.



Newsletter

Abonnez-vous et Recevez toutes les informations sur l’exposition

Votre adresse e-mail est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter ainsi que des informations concernant l’exposition. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Mentions légales